Chaleur du verre
Ma sélection
Commander

De la terre et du feu naquirent le verre... et la verrerie d'art.

Petit aperçu de mon travail et de ma boutique
Mais d'abord, qui suis‑je ?
...
Laurence van Hooland

Comment j'en suis arrivée au travail du verre ?
C'est une très longue histoire et même si je considère que ma vie fut toujours passionnante, je passerai sur les 40 premières années.

J'avais vécu 15 ans à Munich et étais maintenant enseignante en anglais et arts plastiques dans un collège autrichien, à Vienne, quand j'ai découvert le travail du verre au chalumeau. La fascination fut instantanée. Toutes sortes de matières étaient déjà passées entre mes doigts mais le verre, pas encore !

Mon apprentissage a dévoré tout mon temps libre et pas mal de place dans l'appartement. C'est l'occasion de remercier ma fille et mon conjoint pour leur patience.
Je me levais très tôt le week-end pour me mettre à la flamme. Les vacances étaient en grande partie consacrées au verre aussi.

Mes collègues se sont passionnées avec moi, elles furent mes premières clientes. Le cercle de personnes intéressées s'est vite élargi.

Cela aurait pu continuer comme cela : partager ma vie entre l'enseignement et le verre mais ma vie m'a toujours fait bouger et là, c'est mon conjoint qui m'y poussa. Son désir de retourner vivre en France était si présent que nous avons décidé de faire le voyage : back to France !

Retourner dans l'enseignement ou se lancer entièrement dans la création ? Ma bonne étoile choisit pour moi en offrant la possibilité d'ouvrir un atelier-boutique dans une des plus belles régions de France : le Cotentin.

Cela fait maintenant sept ans que nous sommes installés à Jobourg, tout près d'une mer que je décrirais avec les mots d'une chanson de Michel Fugain « on n'a jamais trouvé un vert plus bleu, un bleu plus vert ».

Et puis Yann, mon conjoint, s'est aussi consacré à sa passion : l'informatique, la programmation. Il a réalisé ce site et nous espérons tous deux que vous y passerez de bons moments à regarder mes créations faites de lumière, de couleurs, d'un peu de savoir-faire et de beaucoup d'amour.

Laurence

Quelques outils...

Voici mon atelier-boutique, l’endroit où je conçois et réalise les différents objets artisanaux que vous pouvez voir dans la boutique en ligne ou dans mon atelier-boutique.

Les curieux trouveront dans cette rubrique quelques courtes explications (vous pouvez cliquer sur le mot "légende" situé sous la photo pour faire apparaître les détails).

Ma table de travail (toujours un peu encombrée)Table de travail - Cliquez sur la légende pour obtenir des détails.
Légende
1 Supports
Les supports autour desquels je travaille le verre sont en acier.
2 Chalumeau
Le chalumeau que j’utilise me permet de chauffer le verre à des températures comprises entre 800°C et 1200°C selon l’endroit de la flamme où je place le verre.
3 Verre protecteur
Le verre teinté à travers lequel je regarde l’objet en cours de fabrication me protège de la lumière intense du verre en fusion. Ce n’est pas une loupe.
4 Hotte aspirante
La hotte aspire les métaux lourds qui peuvent se dégager de la fusion du verre.
5 Four de recuisson
Les objets que je viens de terminer sont recuits dans ce four. La recuisson à 550°C élimine les tensions et solidifie le verre.

J’utilise bien sûr de nombreux autres outils spécifiques, bien utiles pour manipuler et former le verre fondu.

Le matériel de départ et le travail de préparation

Je travaille à partir de baguettes de verre qui proviennent principalement d’Italie, d’Allemagne et de République tchèque.

Une partie des barres de verre que j’utiliseBarres de verre

On ne peut mélanger les verres pour créer d’autres teintes, c’est pourquoi il me faut une très grande palette de couleurs.

On me demande souvent si je fais "du Murano".

NON ! Murano est une île près de Venise. Cette région est spécialisée dans la création d’objets en verre et on y trouve de l’artisanat d’art de grande qualité ainsi que quelques boutiques vendant des objets fabriqués très loin de là et de bien moins bonne qualité.

Mes verres de prédilection sont les verres de Bohême.

Je travaille d’abord les baguettes à la flamme pour créer mes "pinceaux".

"Pinceaux" de verre (verre effilé et torsadé)Verre effilé et torsadé

Je les torsade, les assemble, les effile...

... ou fais des murinis que je pourrai inclure dans mes objets.

Murinis en couleursMurinis en couleurs
Murinis noirs et blancsMurinis noirs et blancs
... et un peu de magie

Je travaille entre 800°C et 1200°C avec une flamme propane-oxygène.

Verre sous la flamme
Verre sous la flamme

Je ne suis pas souffleuse de verre. Ma spécialité est le détail, le dessin dans le verre avec du verre.

Verre torsadé

Il m’arrive d’incorporer différents matériaux dans le verre, parfois même des bulles d’air.

J'aime notamment travailler l'or et l'argent dans mes créations.
Argent finArgent fin

Lorsque j'utilise de l'argent pour le travailler avec le verre, que ce soit sous forme de feuille, de fil ou de grillage, il s'agit toujours d'argent pur (99,99%).

Verre torsadé

Voilà, après le travail de préparation, le patient modelage du verre sous la flamme, la longue recuisson au four et encore quelques heures de refroidissement; je peux enfin voir l’aspect définitif de mes perles.
"Définitif" ? Pas tout à fait...

Ah bon, après tout ça, ce n'est pas fini ?!

Eh bien non, si les perles et autres formes en verre représentent la base de mes créations, il faut encore prendre le temps de gratter patiemment le séparateur à l’aide de diamants et autres "grattoirs", de nettoyer et de monter le verre travaillé pour en faire des bijoux et autres objets sortis de mon imagination. Ce dernier travail me permet de pouvoir vous présenter de beaux colliers, bracelets, boucles d’oreille, bagues, stylos, coupe-papier, couteaux à fromage et de nombreux autres objets originaux.

Tous ne peuvent malheureusement pas être vendus en ligne mais, qui sait, j’aurai peut-être le plaisir de vous accueillir dans ma boutique de Jobourg, dans le Cotentin, un de ces jours...

Et en attendant, n’hésitez pas à venir régulièrement sur ce site ou sur ma page Facebook pour découvrir mes nouveautés.

Après la magie de la création, le plaisir du travail accompli

Voici quelques exemples de ce que l'on peut faire avec du verre travaillé à la flamme.

Boucle d'oreille
Bracelet
Pendentif chouette
Perle creuse
Pendentif deux perles
Pendentif mêli-mêlo couleur miel
Pendentif grenouille
Mouton en verre

Les possibilités sont infinies et me donnent constamment l'envie de créer de nouvelles choses.

Gros plan sur perle brune-ivoire-miel
Deux poissons en verre dans leur aquarium
Gros plan sur une perle pétales
Gros plan sur une perle surprise rouge et argent
Gros plan sur une perle coquillage
Bonus

Bonus pour ceux qui sont arrivés jusqu'ici : vous trouverez ci-dessous un lien vers une vidéo de présentation de la boutique.

Cette vidéo a été réalisée par le service de communication de la commune de La Hague.

Attention ! les horaires et périodes d'ouverture mentionnés à la fin de la vidéo ne sont plus d'actualité. Pour ceux qui viendraient dans le Cotentin découvrir nos magnifiques et paisibles paysages, jetez plutôt un oeil ici pour avoir les dernières infos.

Lien vers la vidéo
(site Web lahague.com)
Bonus bis

Bonus supplémentaire (rien n'est trop beau pour vous !) : quelques photos de l'extérieur de la boutique.

La boutique sous le ciel radieux du CotentinLa boutique sous le ciel radieux du Cotentin
Détail des décorations du panneauDétail des décorations du panneau
Détail des décorations du panneauDétail des décorations du panneau

Et la boutique sous la neige, ce qui n'arrive heureusement pas souvent...

Façade de la boutique lors de la tempête de neige de mars 2013Façade de la boutique lors de la tempête de neige de mars 2013